Marine Kirsch

Contacts

Email : marine.kirsch@parisdescartes.fr

 

Thèmes de recherche

Contrat doctoral MESRI (Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) 

École doctorale 566 : Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain (SSMMH) 

Thèse : Effet bénéfique de l’entraînement sur la fonction cardiaque et la réponse inflammatoire auprès de patients coronariens et de patients souffrant d’insuffisance cardiaque : détermination de nouveaux biomarqueurs prédictifs du caractère répondeur/non répondeur à l’entraînement.

De nombreuses études ont démontré l’importance de l’activité physique dans le traitement de différentes pathologies et dans la réadaptation cardiaque. En parallèle, on assiste depuis plusieurs années à l’émergence de techniques non-invasives pour les mesures hémodynamiques et le suivi de la fonction cardiaque comme l’échocardiographie par bioimpédance (notamment l’appareil PhysioFlow®), utile pour l’élaboration de programmes individualisés répondant aux besoins spécifiques des patients, qui diffèrent selon la sévérité de leur pathologie.

De plus, les biomarqueurs sanguins d’inflammation sont de plus en plus utilisés dans l’évaluation des processus physiopathologiques relatifs à l’insuffisance cardiaque mais leur rôle reste encore assez peu connu. Il n’existe pas à ce jour « un » biomarqueur spécifique ou « un ensemble spécifique » de biomarqueurs prédictifs de l’évolution de la pathologie.

L’objectif de ce projet de recherche est la détermination de nouveaux paramètres spécifiques de l’effet bénéfique de l’entraînement et donc d’un caractère répondeur ou non répondeur des patients atteints d’insuffisance cardiaque et de coronaropathie. Le dosage de différents biomarqueurs inflammatoires sanguins (i.e. sICAM-1, sVCAM-1, IL-6, GDF-15, MPO) auprès des patients ayant suivi un programme de réadaptation cardiaque spécifique aura pour objectif d’obtenir des éléments pronostics de la sévérité de la pathologie.

Ainsi, ce travail de thèse pourrait permettre de faire évoluer la façon dont l’exercice est prescrit, pour promouvoir et maintenir la santé auprès des patients insuffisants cardiaques et coronariens.

Parcours

  • 2020-2023 : Doctorat sous contrat doctoral MESRI (Université de Paris)
  • 2017-2019 : Master 1 & 2 EBNS (UPEC)
  • 2015-2017 : Licence STAPS spécialité Santé (UPEC)
  • 2012-2015 : Licence Biologie – Sciences du Vivant (UPMC)

Encadrements (de thèse)

Damien Vitiello